Accueil Conférenciers: Gérald Larose

Conférenciers nationaux

Président de la Caisse d’Économie Solidaire Desjardins

Surtout connu pour avoir été pendant 16 ans (1983-1999) président de la Confédération des Syndicats Nationaux (CSN), Gérald Larose est titulaire d’une maîtrise en théologie et d’une maîtrise en service social de l’Université de Montréal. Reconnu pour son humanisme, ses talents de négociateur et son sens de la communication, il a été membre de la Commission sur l’avenir constitutionnel du Québec (Bélanger-Campeau). Il a présidé la Commission des États généraux sur la situation et l’avenir de la langue française au Québec, le Comité sur les pratiques commerciales dans le domaine du livre, la Consultation publique sur la « proposition de soutien et de reconnaissance de l’action communautaire, un acteur essentiel du développement du Québec » et le chantier « Pour une société équitable » du Sommet du Québec et de la Jeunesse.

Au plan professionnel Gérald Larose est professeur invité à l’École de travail social de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) dont il est membre de la direction. Il enseigne également au MBA-entreprises collectives de l’École des sciences de la gestion de l’UQÀM et au diplôme d’études supérieures en planification territoriale du département de géographie de l’UQÀM. Il est aussi chercheur collaborateur de plusieurs dispositifs de recherche de l’UQAM et de consortiums interuniversitaires.

En plus de ses engagements universitaires, Gérald Larose maintient un ancrage militant bénévole. Notamment il est vice-président du Forum international des dirigeants de l’économie sociale et solidaire/Les Rencontres du Mont-Blanc; vice-président de la coopérative WEB TV; membre gouverneur de Wapikoni mobile; président du Conseil d’administration de l’entreprise d’insertion de jeunes Insertech Angus et président de la Caisse d’Économie Solidaire Desjardins.

Gérald Larose s’intéresse aux mouvements sociaux et au développement des capacités de la société civile. Outre les relations industrielles et les pratiques de négociation, ses objets d’étude, d’enseignement et d’intervention touchent l’économie sociale, l’insertion, le modèle québécois de développement, les comparaisons internationales, la langue et la citoyenneté.